Events

Past Event

La Question du Multilinguisme au Maghreb (In French)

March 14, 2022
10:30 AM - 12:30 PM
COLUMBIA GLOBAL CENTERS | TUNIS

Co-organisé par le Merian Centre for Advanced Studies in the Maghreb (MECAM) et Columbia Global Centers | Tunis et en partenariat avec le Columbia Middle East Institute (MEI) et le ministère fédéral de l'éducation et de la recherche (Allemagne), Cet événement sera consacré au lancement de "Entanglements of the Maghreb : Cultural and Political Aspects of a Region in Motion" qui est un nouveau livre publié en janvier 2022 et édité par Julius Dihstelhoff, Charlotte Pardey, Rachid Ouaissa, et Friederike Pannewick mais aussi pour discuter d'un de ses chapitres écrit par Prof. Samia Kassab-Charfi, professeure de littérature française et francophone à l’Université de Tunis.

Résumé du livre :

L'impulsion des récentes transformations du monde arabe est venue du Maghreb. Depuis, les recherches sur la région se sont multipliées, mais il reste encore beaucoup à faire en matière de recherche comparative interdisciplinaire. Le Maghreb est une région hétérogène qui mérite une enquête approfondie. Ce volume se concentre sur les intrications en tant que concept interdisciplinaire et interlinguistique afin de générer une nouvelle approche de la région, de ses interdépendances internes et de ses échanges avec d'autres régions. D'éminents chercheurs conceptualisent Entanglements à travers la description de divers champs thématiques et d'acteurs en mouvement, abordant la culture, la politique, les affaires sociales et l'économie.

Résumé du chapitre :

Dans "La question du multilinguisme au Maghreb : représentations de la langue et postures d'appropriation", Samia Kassab-Charfi examine le multilinguisme au Maghreb en prenant l'exemple de l'étude empirique de la littérature francophone - principalement tunisienne - au cours du XXe siècle. Elle s'intéresse aux enchevêtrements culturels sous la forme de dynamiques interlinguistiques, telles que les représentations linguistiques, les relations entre les langues, les attitudes d'appropriation et leurs empreintes respectives sur l'identité.
 

Les intervenants:

Rachid Ouaissa est professeur de politique du Maghreb et Moyen-Orient au Centre d'études sur le Proche et le Moyen-Orient de l'université Philipps de Marburg. Né en Algérie en 1971, il a étudié les sciences politiques à l'université Martin Luther de Halle-Wittenberg entre 1994 et 1999.  Il a ensuite obtenu son doctorat, financé par une bourse de la fondation Friedrich-Ebert-, en 2004 sous la direction de Hartmut Elsenhans. De 2002 à 2008, Rachid Ouaissa a travaillé comme assistant de recherche à la chaire de relations internationales de l'Institut de sciences politiques de l'université de Leipzig. D’avril à août 2008, il était chercheur invité au département des études sur le développement international de l'université Dalhousie (Halifax, Canada).

Ses domaines de recherche sont les transformations politiques, économiques et sociétales au Proche et au Moyen-Orient depuis le XIXe siècle, en se concentrant sur la montée des mouvements islamistes dans la région, le rôle des classes moyennes dans les processus de transformation, les mouvements de jeunesse et les questions des États rentiers. Il a dirigé plusieurs projets de recherche tels que le réseau de recherche : "Re-configurations : histoire, mémoire et processus de transformation au Moyen-Orient et en Afrique du Nord" (2013-2019, financé par le ministère fédéral de l'éducation et de la recherche) et "Les islamistes dans le processus de transformation régional" (2012-2015, financé par le ministère fédéral des affaires étrangères). Depuis avril 2020, le professeur Ouaissa est directeur du Centre Merian pour les études avancées au Maghreb (MECAM) : "Imagining Futures - Dealing with Disparity", basé à Tunis. 

Samia Kassab-Charfi est professeure de littérature française et francophone à l’Université de Tunis. Elle a notamment publié « Et l’une et l’autre face des choses ». La Déconstruction poétique de l’Histoire dans Les Indes et Le Sel noir d’Édouard Glissant (2011) ; Patrick Chamoiseau (Gallimard, 2012, traduit en anglais et en japonais) ; Mille langues et une œuvre (coédité avec François Rastier, 2016) ; et Un Siècle de littérature en Tunisie (1900-2017) (coécrit avec Adel Khedher, 2019). Elle est membre correspondante pour le Maghreb de l’Académie des Sciences d’outre-mer (élue en 2012), membre de l’Observatoire européen du plurilinguisme et du Conseil scientifique de l’Association européenne d’études francophones.

 

Lien vers le livre: "Entanglements of the Maghreb"