Events

Past Event

Le monde est mon langage

June 9, 2017
7:00 PM - 9:00 PM
Paris

Quelle est notre langue ? Est-elle celle avec laquelle nous naissons, celle que l’on choisit d’apprendre, de parler, dont on hérite ? Ou ce langage patchwork fait de métissages, enrichi au gré des rencontres et voyages que l’on apprend au fil de notre existence ? Quelle langue choisir pour l’écriture quand on est l’héritier de plusieurs cultures ? Tradition­nelle ou cosmopolite, littéraire ou orale, la langue est plus qu’un moyen d’expression pour l’écrivain. Elle peut être un geste politique qui affirme des identités et abolit les frontières. Deux écrivains nous parleront de leur rapport à la langue et de la façon dont elle reflète le monde.

Emmanuel Dongala est né en 1941 d’un père congolais et d’une mère centrafricaine, et a quitté le Congo au moment de la guerre civile de 1997. Grâce au soutien actif de Philip Roth, il trouve refuge aux États-Unis, où il a longtemps enseigné la chimie et la littérature. Son œuvre est traduite dans une douzaine de langues. Il vient de publier La sonate à Bridgetower (Actes Sud, 2017), hommage à George Bridgetower, célèbre violoniste métis aujourd’hui oublié, qui a marqué de son talent le siècle des Lumières.

Alain Mabanckou, écrivain franco-congolais, est né à Pointe-Noire en 1966. Il a reçu le Grand prix littéraire d’Afrique noire pour son premier roman, Bleu-Blanc-Rouge (Présence Africaine, 1998) et il a reçu le Prix Renaudot pour Mémoires de porc-épic (Seuil, 2006). Il est premier romancier titulaire, en 2016, de la chaire annuelle de « création artistique » au Collège de France. Il a dirigé Penser et écrire l'Afrique (Seuil, 2017), réunissant des interventions d’auteurs et d’intellectuels majeurs.

Katell Pouliquen est rédactrice en chef à ELLE. Passionnée par les cultures africaines, elle est l’auteur de Afro, une célébration (éditions La Martinière).