Events

Past Event

Y a-t-il assez d'eau au XXIe siècle pour nourrir tout le monde ?

January 11, 2017
7:00 PM - 9:00 PM

Nombreux sont les enjeux mondiaux liés à l’eau aujourd'hui : eau potable, eau industrielle, eau-énergie, eau agricole, mais aussi eau pour les écosystèmes, l'eau est définitivement une ressource nécessaire à la vie. Le cycle de l’eau sera pourtant perturbé par le changement climatique. L’eau est donc l’enjeu majeur du XXIe siècle ; va-t-elle manquer ? On propose tout d’abord une vue d’ensemble des ressources en eaux à l’échelle mondiale, à l’horizon du milieu du XXI° siècle, avec les conséquences hydrologiques probables du changement climatique. On définit ensuite trois types d’eaux, l’eau verte, l’eau bleue, l’eau grise et leur consommation en France et dans un pays aride, la Tunisie. L’agriculture est le principal consommateur d’eau, on estimera combien d’eau il faudra pour nourrir la Planète en 2050 et 2100, compte tenu de la croissance démographique, des modifications des modes alimentaires, de la concurrence entre productions alimentaire et bioénergétique, de la répartition entre agriculture pluviale sur terrains défrichés et agriculture irriguée, des risques de pénuries alimentaires en cas de sécheresses mondiales sévères, et des conséquences probables de l’augmentation des besoins sur la conservation des écosystèmes et de la biodiversité. On dressera enfin un rapide inventaire des problèmes liés à l’eau potable et l’assainissement dans les pays en développement.

Ghislain de Marsily est professeur émérite à l'université Pierre et Marie Curie et à l’École des Mines de Paris. Il est Ingénieur civil des mines, Ingénieur géologue, Docteur ès sciences. Spécialisé en hydrologie, il a développé des méthodes quantitatives pour modéliser les écoulements souterrains, des approches géostatistiques des milieux hétérogènes poreux ou fissurés, des modèles de circulation des fluides dans les bassins sédimentaires en liaison avec l'industrie pétrolière, et les modes d’écoulement des eaux de surface, leur qualité, leur gestion. Depuis quelques années, il s’intéresse aux effets des changements climatiques sur les ressources en eau et au problème de la production alimentaire mondiale au cours du XXIe siècle.